samedi 4 décembre 2010

Un nouveau père, un vrai


  Il y a des étapes dans la vie de parent qui sont nécessaires pour que nous puissions se définir ainsi. 
  Pardon? Vous pensiez que le simple fait d'avoir enfanté ou de l'avoir engendré vous permet de vous nommer papa ou maman!? C'est beau dans votre monde. J'imagine que vous êtes de ceux qui croient que tous et toutes détiennent la fibre famiale en eux? Si seulement la vie était aussi simple.

   Le plus facile, en réalité, c'est d'accoucher. Le reste vient plus difficilement.

   Vous paniquez n'est-ce pas? Sinon, vous avez déjà commencé à me rediger une lettre d'insultes. Désolé, mais je vous arrête, bien que jadis j'aurais peut-être hésité si j'avais pu remplacé ma douce dans son rôle de génitrice; plus j'y pense et plus je vous porte une gratitude incommensurable, vous, femmes, parce que je sais que j'aurais tout simplement pleuré comme une fillette!

 ---
    La suite du texte disponible dans le roman "Pères poules et prodigieux enfants, pas vraiment!", disponible aux éditions Stanké

1 commentaire:

  1. Eh bien! Je suis plus qu'impressionnée!!! J'avais d'ailleurs remarqué que tu croquais la même pomme qu'Elliott léchait dans le verger... ça m'avait surprise!!!
    Et c'est vraiment cute ta phrase : "Ce jour-là, je suis devenu papa." J'ADORE!!!

    RépondreSupprimer