jeudi 18 mars 2010

Le tatou

   Ça y est, je suis maintenant tatoué. Vous devinez mon tatoueur: Elliott!

   J'ai pu observé son travail hier matin, mais il faut croire qu'il en était insatisfait, il a peaufiné son art la nuit suivante. Il m'a dessiné son oeuvre, un classique, juste sous mes 2 paupières. De belles poches bien grisées de nouveaux parents. J'ignore si ce sera que temporaire ou permanent; je pense qu'il préfère me garder le suspense.

   Je dois concéder que je l'avais cherché un peu puisque je me vantais un tantinet déjà puisqu'il dormait un bloc de 4 heures puis un de 3 ou 5 heures par la suite. Le tout, entrecoupé d'un boire effectué par sa mère bienveillante qui se débrouille maintenant très bien sans mon accompagnement. Ainsi, je pouvais dormir facilement de minuit à 9h, sans arrêt! Il grognait un peu de 21h à minuit avant de s'assoupir, mais ça m'a permis d'écouter enfin les suppléments de tous les dvds de ma collection. Je me réservais ce plaisir lorsque j'aurais un peu de temps libre, et enfin, c'est venu à moi.

  Mais voilà qu'Elliott a décidé, tout comme la majorité de ses compatriotes du même âge, de changer sa routine. Moi qui louangeait qu'il serait hors de l'ordinaire, le voici qui décide de se fondre dans cette masse de poupons sur laquelle on ne peut se fier! DAMN YOU!

  Dans les derniers jours, il a fallu le divertir de 20h à 1h du matin. Rien ne le tranquilise plus de 5 ou 10 minutes. Et croyez-moi, on a épluché toutes les ressources et positions possibles. Ce qu'il aime, c'est la diversité! Si Elliott décide de pleurer après son boire de soirée, on doit (pas nécessairement dans l'ordre): coucher sur le côté, sur le dos, sur le ventre, dans mes bras, dans ceux de Marie, dans le berceau (ça donne le même résultat en le berçant ou non!), vérifier sa couche, le coucher dans son lit - avec ou sans mobile - en l'emmaillotant avec les couvertures, dans sa chaise berçante (je croyais avoir trouvé la solution miracle un soir avec cet outil, mais finalement, il a voulu me faire plaisir que cette fois.), le retourner sur le ventre dans nos bras en le berçant, lui donner des médicaments anti-coliques, l'asseoir, lui tapoter le dos, le frotter, le coller contre notre ventre (debout, semi-couché ou couché), lui donner la suce, revérifier sa couche (tout d'un coup qu'il pleurerait maintenant pour ça!), jouer avec lui, le faire téter mon doigts, lui donner la suce, lui donner une suce d'un autre type (il y a différentes catégories de suce... cibole, on a pas fini!), puis finalement, répéter les tentatives, au cas où ça fonctionnerait en recommençant!
  
    Imaginer le changer de grimace après chaque essai; il me regarde d'un air ahuri, puis, m'affiche d'une belle moue que non, ce n'est pas la bonne solution. Avec tout ça, je gagne d'une à deux heures parfois afin que sa mère puisse dormir! Dans l'éventualité où elle ne m'entendrait pas faire irruption dans la chambre avant ce temps pour lui indiquer mon hypothèse:

  - Désolé Marie de te réveiller...
  - Huummmm....
  - Je crois qu'il a faim.
  - Tu es sûr? Il s'est endormi en buvant la dernière fois?
  - Bien, je lui ai fait téter mon doigt depuis 45 min. Il n'a pas arrêté depuis et je commence à avoir ma main engourdie, j'ai peur qu'on ne soit obligé de m'amputer... je crois que je n'ai plus de sang dans mon index!
 
  J'ai l'impression à ce moment là que je ne suis qu'un boeuf, dont l'idiot de veau s'acharne à son mamelon pour se dire: "Je crois que je vais l'avoir... je sens un début de lait il me semble!" Je m'excuse mon petit Elliott pour la comparaison, mais quand tu veux, tu siphonnes comme un déchaîné!

  N'empêche que la tétée, ça fonctionne souvent, il se tranquillise, mais nous, non! Si ce n'est pas Marie qui s'en occupe, c'est moi. Ne vous en faites pas, je ne lui offre que ma main, je n'ai pas essayé encore de tendre mon sein pour soulager mes doigts!

   Malgré que j'hésite presque parfois!
   Je crois que ce serait plus confortable pour m'endormir.... mais je n'aime pas l'image que ça donnerait.

   La suce s'impose direz-vous, mais on nous dit tellement souvent que le lait maternel donné au sein est essentiel sinon primordial pour son bien-être que ça nous effraie de lui changer son "type" de tétine. Je ne veux pas qu'il se surprenne un jour que le sein à Marie ne goûte pas le latex! Bon, je crois tout de même que nous devrons en arrivée là par dépit après avoir essayé l'ultime....

   Le laisser pleurer. Toute la nuit.

   Nous avons essayé 5-10-15 et 20 minutes, mais ce fut ma limite personnel.

   Finalement, ce qui me déstabilise le plus, c'est que ce n'est pas ce que j'avais prévu. Moi, je croyais qu'avec un enfant, on se couchait tôt (21h) pour se lever tôt (6h). Je me disais que ça m'arrangeait et que je serais encore plus ponctuel avec une habitude de sommeil aussi saine! Je n'aurais pas pensé qu'il aurait envie de dormir à mon horaire que j'avais au secondaire, i.e. de 2h à 11h!

   Mais bon, mon retour au travail, dans 4 jours, n'en sera que plus... divertissant! C'est comme ça qu'il faut le prendre? Dire qu'il n'y a pas si longtemps, je m'ennuyais et avais hâte d'y retourner....aaaah, les temps changent vite des fois!



Matthieu

3 commentaires:

  1. Je compatis avec toi Matt d'amour... imagine-toi... se lever toutes les 3 ou 4 heures... et rester éveillée au moins une heure à chaque fois... les nuits deviennent encore plus courtes! Par chance tu es là pour essayer de l'endormir quand j'essaie pendant plus d'une demi-heure après qu'il ait bu! Mais tu peux aussi te consoler, tu pourras reprendre un temps que n'avais plus pour dormir... Dès lundi tu reprendras le transport en commun et comme tu as au moins 1h15 de transport à commun matin et soir, tu pourras combler ton manque de sommeil grâce à celui-ci! Tu es un merveilleux papa, ne t'inquiète pas... tu avais les yeux beaucoup plus cernés à l'hôpital et lors de la 1ère semaine de vie de notre Elliott adoré!

    RépondreSupprimer
  2. Vous êtes tellement cute tous les deux!!!! Vous faites de très bon parents!!
    Juste une chose qui m'inquiète... vous le laissez pleurer dans son lit...? Je crois que c'est déconseillé pour les 3 ou 6 premiers mois, pour son sentiment de sécurité...
    Tk, j'espère que ça va mieux maintenant!

    RépondreSupprimer
  3. On l'a pas laissé encore pleuré toute une nuit, n'aie crainte mélanie! :) ... on se tanne après 1h à date! :P Mais non, ya pas trop de "danger" d'essayer ça passé les premières semaines. 6 mois à devoir l'endormir dans nos bras, ce serait long en mautadine!

    Matt

    RépondreSupprimer