samedi 31 juillet 2010

Son premier tour de magie


Hé bien voilà, je suis de retour sur mon blog après presque 2 semaines d'absences. Je vous ai manqué j'en suis sûr, mais je m'en veux surtout d'avoir été incapable de suivre mon devoir d'un blog par semaine minimum! Que voulez-vous, en vacances, on a encore moins de temps pour nous!

2 semaines ont passés et bien des choses ont changé!
Elliott, maintenant 5 mois, a réalisé mon voeu la semaine dernière: il a compris qu'ouvrir la bouche aidait grandement pour manger! Wow!
J'en étais presque ému, mais bon, j'étais surtout heureux puisque ça devenait vite long et fastidieux. À la limite du vicieux!
Il fallait le faire sourire ou même mieux, rire, et lui enfoncer la cuillère dans la bouche dans la demi-seconde suivante. Pauvre garçon, mais tu l'auras voulu ainsi!

Je venais vite à cours de blagues pour l'amuser surtout qu'il mange maintenant une table d'hôte : céréales, 2 légumes d'accompagnement et dessert.
Pour gagner du temps, on mélange le tout ensemble pour en faire une bouillie à la couleur douteuse, mais néanmoins savoureuse pour lui puisqu'il ne s'en ai jamais plaint encore!

Puis, du jour au lendemain, il a enfin compris le principe qu'il fallait ouvrir la bouche convenablement pour éviter les dégâts. N'empêche qu'il n'a pas encore tout à fait compris qu'il faut ausi laisser le temps à la cuillère d'être AU COMPLET dans la bouche.
Faites-en l'essai en prenant de la soupe, puis en refermant la bouche en milieu de parcours... Un conseil: avertissez vos voisins de table!

Malgré tout, de nouveaux temps records sont accomplis pour manger et ainsi, les quantités sont plus volumineuses. Et grâce à cet apport nutritionnel, il a pu gagner l'énergie qui lui manquait pour tourner.

En fait, il savait déjà tourné sur le même axe en gardant la tête dans une position et pouvant tourné dans un sens anti-horaire. Ce n'est pas toujours élégant comme position.
Puis, vint le moment où, après l'avoir installé sur son tapis d'éveil je le quitta des yeux quelques secondes, des secondes suffisantes pour qu'il puisse réaliser son tour d'adresse...

Je me retourne instinctivement, puisque je trouvais louche de ne plus l'entendre geindre (ou parler, c'est à votre guise) et téter un jouet pendant plus de 30 secondes.
Disparu!

Fini la barrière psychologique des limites de son tapis, il a su se rendre jusqu'à une cachette entre les 2 divans, 2 mètres plus loin! Il farfouillait à travers les mousses de poussières ayant roulées jusque là aussi.

Bravo fiston! Tu sais maintenant rouler sur toi-même, plus souvent du même côté (un défaut de fabrication? Il doit porter à gauche déjà).
Grâce à toi, je serai maintenant obligé de passer la balayeuse plus souvent qu'auparavant... fini le laisser-aller à ce niveau si on ne veut pas retrouver notre Elliott avec une barbichette de "minous".

Je vois aller ma nièce et mon neveu, de 4 mois son aîné (9 mois, pour ceux moins fort en math!), commencer à disparaître encore plus rapidement en utilisant leur jambes....
je ne sais plus trop si j'ai hâte ou pas finalement qu'il puisse se déplacer autant!

Je me sens aussi père-poule sachant qu'il pourra, de lui-même, dormir face contre le matelas! Ouh la la! La position recommandé par les médécins étant sur le dos, me voilà qui fait des ulcères juste à le voir faire à sa tête et s'assoupir sur le ventre.


Matt

1 commentaire:

  1. Bravo Elliott pour tous ces progrès!!
    En passant Matt, je ne comprends pas comment il peut aimer la purée mélangée, beurk! Ça me semble dégueulasse juste d'imaginer la bouillie que ça fait!! ;)

    RépondreSupprimer